publicité

L'opéra national de Bordeaux fait figure de bon élève

Infographie - Selon une étude du Figaro.fr, les opéras provinciaux rivalisent avec celui de Paris. L'opéra national de Bordeaux fait partie, selon nos confrères, des quatre meilleurs établissements français.  

  • Par Sarah Rebouh
  • Publié le 09/10/2012 | 09:52, mis à jour le 09/10/2012 | 17:13
L'opéra national de Bordeaux © CC BY-NC / borja iza | argazkiak (via Flickr)
© CC BY-NC / borja iza | argazkiak (via Flickr) L'opéra national de Bordeaux
Le classement des établissements provinciaux laisse entrevoir tout de même quelques inégalités, surtout au niveau du budget alloué aux opéras lyriques. Par exemple, l'opéra de Lyon, vitrine des opéras de provinces bénéficie de 34,6 millions d'euros alors que celui de Saint-Êtienne doit s'accomoder de 8,80 millions d'euros par an. 

Un label "Opéra national" gage de qualité


"Accordé par le ministère de la Culture à Lyon, Strasbourg, Bordeaux, Montpellier et Nancy, le label «Opéra national» est la reconnaissance d'un travail d'excellence, avec cahier des charges à respecter en matière de création et de promotion de la relève" précise l'auteur de l'article.

Trois établissements se distinguent "par l'intelligence d'une programmation audacieuse et variée" :
  • Opéra de Lyon : budget : 34,6 millions d'euros (M€). Orchestre : 62 musiciens. Chœur : 32 choristes.  Ballet : 22 danseurs. Ateliers de décors et costumes.
  • Opéra du Rhin : budget: 20,9 M€. Pas d'orchestre permanent. Chœur : 40 choristes. Ballet : 33 danseurs. Ateliers de décors et costumes.
  • Théâtre du Capitole à Toulouse : budget : 20,9 M€. Pas d'orchestre permament. Chœur : 40 choristes. Ballet : 33 danseurs. Ateliers de décors et costumes.
L'opéra national de Bordeaux siège à la quatrième place dans la catégorie des bons élèves. En effet, la rédaction du Figaro.fr parle de "choix de qualité" et de "distributions toujours passionnantes" et nomme "Dialogues des Carmélites de Poulenc" comme coup de coeur.

© Sarah Rebouh by Piktochart
© Sarah Rebouh by Piktochart

les + lus

les + partagés