publicité

Le visage d' Henri IV reconstitué

Le 15 février prochain sortira en librairie un livre signé par le journaliste Stéphane Gabet et le médecin légiste et paléopathologiste Philippe Charlier sur l’énigme de la tête du roi Henri IV.

  • Par KJ
  • Publié le 10/02/2013 | 11:34, mis à jour le 10/02/2013 | 18:49
© France Télévision
© France Télévision
Ce livre, écrit par les protagonistes de cette redécouverte, revient sur les différents événements de l’histoire de la tête du monarque, de son assassinat par Ravaillac le 14 mai 1610 jusqu’à la validation de son identité par son ADN (acide désoxyribonucléique).

Une tête au gré de l'Histoire

Pendant la révolution française, lors de la profanation des tombes de la basilique Saint-Denis, en octobre 1793, la tête du roi fut extraite de son tombeau. Après être passée entre les mains de plusieurs collectionneurs au cours du XIXe siècle, la tête fut rachetée en 1919, pour une somme modique, par un brocanteur de Montmartre, Joseph-Emile Bourdais. Sûr de son identification, il proposa la relique au musée du Louvre qui la refusa, doutant de son identité. Après sa mort en 1947, on perdit la trace de la tête. Redécouverte en 2008, elle était conservée chez des particuliers depuis les années 1950. Cette mise au jour fut présentée lors d’une conférence de presse en décembre 2010.

La science s'en mêle

Le 31 décembre dernier, la revue scientifique Forensic Science International publiait en ligne les résultats des travaux de l’équipe de scientifiques franco-espagnole rassemblée autour du docteur Philippe Charlier. Ses travaux confirmaient qu’un profil génétique commun existait entre la tête momifiée d’Henri IV (1553-1610) et du sang séché de Louis XVI (1754-1793) (L’ADN de la tête d’Henri IV coïncide avec celui de Louis XVI).

Le documentaire sur France 2

France 2 nous propose en outre un documentaire qui reprend toutes les étapes de cette incroyable enquête. A la clé, un visage qui se découvre pour la première fois. C'est donc une aventure incroyable que nous racontent les deux auteurs, Nicolas Chateauneuf et Jean-François Monier.

 

les + lus

les + partagés