publicité

L'Europe s'engage en faveur d'une certification du vin bio

Le commissaire européen à l'agriculture Dacian Ciolos, en visite dans une exploitation viticole en Gironde, a estimé que le vin et non plus seulement les raisins devait répondre à un cahier des charges précis pour bénéficier de l'appellation bio. 

  • G.D
  • Publié le 23/02/2013 | 10:24, mis à jour le 23/02/2013 | 11:48
Le commissaire européen chargé de l'agriculture, hier, dans une exploitation bio à Ayguemortes les Graves (33) © France 3
© France 3 Le commissaire européen chargé de l'agriculture, hier, dans une exploitation bio à Ayguemortes les Graves (33)

Dacian Ciolos veut des règles plus claires pour le vin bio. Pour se réclamer du label "agriculture biologique", les viticulteurs devront, suivant les nouvelles conditions de la Politique Agricole Commune votée en juin prochain, respecter des règles de vinification précises (l'utilisation des sulfites sera encadrée notamment). 

Le commissaire européen chargé de l'agriculture, ingénieur agronome de formation, était de passage hier en Gironde à Ayguemortes-les-Graves dans une exploitation qui produit du vin bio depuis 2007.
Au cours de la visite, le roumain a rencontré les représentants de la filière emmenés par Georges Haushalter, Président du Conseil Interprofessionnel des Vins de Bordeaux (qui s'exprime dans le sujet ci-dessous).

Visite de Dacian Ciolos


Dacian Ciolos mène les négociations autour de la nouvelle PAC qui doit s'appliquer le 1er janvier 2014. Le commissaire européen a rassuré les professionnels sur le maintien des droits de plantation, même si les règles devraient être assouplies en la matière.




les + lus

les + partagés