publicité

Les Assises Européennes et mondiales de l’Origine à Bordeaux

Plus de 300 congressistes représentant une quarantaine de pays sont réunis pendant 3 jours pour échanger sur les problématiques des produits d'origine contrôlée. Il y en a beaucoup. Comment s'y retrouver ? C'est tout l'enjeu de ces journées qui se déroulent au salon de l'Agriculture de Bordeaux.

  • Par Agnès Haïrabedian
  • Publié le 20/05/2013 | 09:24, mis à jour le 20/05/2013 | 18:31
assises2_2.jpg
Exemple le foie gras de Sud-ouest, emblème de la gastronomie du Sud-ouest, Depuis 20 ans son Indication Géographique protégée (IGP),  garantit au consommateur l’authenticité du lien entre l’animal (canard à foie gras), son territoire d’origine (le Sud-Ouest) et le savoir-faire traditionnel des producteurs et transformateurs. Elle certifie que les palmipèdes ont été élevés, gavés, abattus et cuisinés dans le Sud-Ouest.
En Aquitaine plus de 200 produits ont obtenu l'iGP :  viandes et produits charcutiers, volailles, fromages, vins, légumes et fruits... d'où l'importance ces assises de l'origine lancées aujourd'hui par le Ministre de l'Agriculture, Stéphane Lefoll venu défendre cette approche territoriale gage de qualité dans le commerce international.
Le reportage de Gilles Bernard et Dominique Mazères
Les assistes de l'Origine




Qu'est ce que l'IGP ?

L’indication géographique protégée a été créée en 1992 dans le cadre de la politique européenne de qualité concernant les produits agricoles et alimentaires. En France, la gestion de ce signe officiel (adoption des cahiers des charges notamment) est confiée à l’Institut National de l’Origine et de la Qualité (INAO).

les + lus

les + partagés