publicité

Vendanges à la main ou à la machine ?

Seules 20 % des pieds de vigne sont vendangés à la main, le reste à la machine. Dans sa chronique mensuelle " Vin et Vigne" du 12/13, notre expert Frédéric Lot analyse ces deux approches.

  • Par Nicolas Morin
  • Publié le 10/10/2013 | 14:23, mis à jour le 10/10/2013 | 18:16
© France 3 Aquitaine
© France 3 Aquitaine
Ces derniers jours, dans les propriétés viticoles de la région, l'homme et la machine se cotoient. Deux mondes qui travaillent parfois ensemble pour couper et ramasser les précieuses grappes de raisin rouge.
Dans la plupart des cas et lorsque le relief le permet, le tracteur remplace la main de l'homme.

Chaque technique a ses avantages et ses inconvénients. Mais aujourd'hui, les trois quarts des propriétaires viticoles ont opté pour des vendanges à la machine. Notamment pour des raisons de rentabilité. Une machine accomplit le travail de 80 vendangeurs. Même si son coût est de 200 000 euros, l'investissement financier est intéressant sur la durée.
Les adeptes de la vendange manuelle, eux, soulignent qu'ils sont plus sélectifs dans le choix des grappes. Ils ne vendangent pas ou peu celles qui sont abîmées afin d'avoir une récolte optimale.

Regardez le reportage de Jean-Pierre Stahl et Guillaume Decaix, suivi de l'analyse de Frédéric Lot, expert en vins
Vendanges à la main ou mécaniques ?

 

les + lus

les + partagés